Petite histoire de la pelote basque

Un homme qui joue au pelote basque

Pratiquée dans le monde depuis des siècles, la pelote basque est un jeu de paume qui se joue avec un gant ou à main nue. Ce sport est facile à apprendre contrairement aux idées reçues. Il est très populaire dans le sud-ouest de la France. Les lignes qui suivent vous permettent d’en savoir plus.

A découvrir également : Les 5 activités majeures de tourisme à Biarritz pendant l'été

Un sport français du XVIIe siècle

Un homme jouant à la pelote basqueLa pelote basque est apparue au cours du XVIIe siècle. Mais, il faut attendre la seconde moitié du XIXe siècle pour voir cette discipline se développer. Les Basques apportent petit à petit des modifications pour adapter le jeu aux besoins des joueurs. En plus des différentes règles, la pelote basque est désormais proposée en différentes spécialités. Les règles peuvent changer selon la discipline et le terrain de jeu, mais aussi les instruments à utiliser. La plus ancienne version est « la cesta punta » qui est aussi appelée « grand chistera ».

Différents jeux reconnus par les fédérations

Un logo du ffpbLe FIPB (Fédération internationale de pelote basque) reconnaît jusqu’à présent 12 spécialités, tandis que le FFPB (Fédération française de pelote basque) en compte de son côté 22 disciplines. En plus du « cesta punta », « la paleta gomme » est aussi très populaire parmi les différents jeux proposés avec la pelote basque.
Elle est très appréciée dans le sud-ouest de la France, mais aussi dans le nord de l’Espagne. Entre 2009 et 2013, elle est considérée comme étant une branche de haut niveau par le Ministère des sports français. La base consiste à envoyer la pelote contre un mur principal.

A lire en complément : Surf et gastronomie : une combinaison parfaite au Pays Basque

Le terrain de jeu

Des personnes jouant sur un terrain de pelote basquesLe terrain est tracé au sol par des lignes pour former la « cancha ». Il y a le mur qui est appelé « frontis ». Ce support sert à envoyer la pelote pour la faire rebondir. L’aire de jeu peut se présenter sous différentes formes et tailles. Cela dépend de l’endroit, mais aussi de sa date de construction.
Le dernier type de réalisation en France est le « fronton place libre ». Il y a, en outre, « le fronton mur à gauche » qui est le plus apprécié en Espagne. C’est ce dernier type de terrain qui est reconnu par la fédération internationale.

Les matériels et les équipements pour jouer

Des matériels pour pelote basquePour jouer à la pelote basque, vous devrez porter un polo aux couleurs de votre club et un pantalon blanc. Vous pouvez mettre des lunettes de protection et un casque dans certaines spécialités. La taille et le poids de la balle dépendent de la discipline.
Différents équipements ont marqué l’histoire de ce sport comme :
•Les gants allongés en cuir
•Les gants en osiers
•Les petits gants ou « chistera joko garbi »
•Les grands chisteras
•Les chisteras de remonte
•Les raquettes en bois

Le point sur les règles du jeu

Deux personnes qui jouent au pelote basqueNotez que la pelote basque est un sport qui combine la force avec l’habileté. Chaque partie se joue souvent de manière indirecte. Chaque équipe doit renvoyer la pelote à tour de rôle. Cela peut se faire après un premier rebond au sol ou à la volée.
L’objectif consiste à relancer la balle au niveau du fronton pour qu’elle retombe dans l’aire de jeu. Le joueur adverse doit dépasser une ligne précise pour faire valider un point. L’équipe qui n’arrive pas à ramener la balle sur le fronton perd un point. N’oubliez pas la limite maximale que vous ne pouvez dépasser qu’une seule fois pendant une rencontre.